Protection contre l'usurpation d'identité

Chaque année, des dizaines de milliers de personnes découvrent à quel point on peut facilement devenir victimes d'une usurpation d'identité. La simple utilisation d'informations provenant d'une facture téléphonique, d’un relevé de carte de crédit, d'un permis de conduire ou bien directement obtenues  sur Internet, permet aux usurpateurs d'identité de souscrire un financement pour le compte d'autrui sans devoir rembourser l'argent ou bien d'émettre des chèques sans qu’il y ait des fonds.

Les conséquences d'une usurpation d'identité sont fort déplaisantes : on peut facilement imaginer l’inconfort  occasionné à une personne dont l'identité a été usurpée ainsi que la frustration engendrée par la perte de temps et d'argent pour pouvoir reprendre possession de sa vie et laver sa réputation.

Afin d'éviter les conséquences découlant d'une usurpation d'identité, CRIF fournit aux particuliers des services qui interceptent ces tentatives de fraude au crédit.


Italie


République Tchèque