Antananarivo (Madagascar) et Bologne (Italie), 31 Octobre, 2018

CRIF a été sélectionnée pour développer et gérer le premier registre d’informations de crédit privé à Madagascar

CRIF a été sélectionnée par la banque centrale de Madagascar (Banky Foiben'i Madagasikara) au terme d'un appel d'offres international dans le cadre d'un projet mené par BFM et soutenu par SFI (membre du groupe de la Banque mondiale) en tant que partenaire stratégique pour développer et créer le premier registre d'information de crédit privé à Madagascar.

En conformité avec le cadre local, légal et les standards de qualité internationaux, le registre des crédits gérera les informations sur le crédit envoyées par les institutions malgaches via une plateforme technologique avancée, qui intégrera et consolidera toutes les données concernant la fiabilité de chaque demandeur de crédit dans un seul rapport. CRIF travaille actuellement sur un processus officiel d'accréditation et la mise en place d'une société locale détenue à part entière, chargée de la gestion du marché. L'entité locale sera sous la supervision et le contrôle de Banky Foiben'i Madagasikara

Prenant le système économico-financier de Madagascar en considération, le registre de crédits soutiendra le développement du marché du crédit local, en aidant les PME et les consommateurs à passer d’une approche traditionnelle avec une relation axée sur le prêteur, à une approche plus évoluée basée sur des références de crédit. Parallèlement, grâce à la disponibilité d'informations sur le crédit complètes et actualisées, les prêteurs seront en mesure de fournir des services financiers à des coûts considérablement inférieurs et d’élargir le crédit au segment économique des familles et des PME.

Le registre de crédit CRIF vise ainsi à contribuer de manière significative à l'augmentation des processus d'inclusion financière Comme indiqué par la Banque mondiale dans la «Mise à jour économique de Madagascar 2018» le pays a joui d'une croissance économique soutenue au cours des quatre dernières années, avec une croissance du PIB en amélioration constante, qui devrait atteindre 5% en 2018.

La mise en place d'un registre de crédit offrira de nouvelles opportunités pour augmenter l'accès au crédit des entreprises et leur permettra d'obtenir des conditions de crédit plus favorables. D'un autre côté, les consommateurs accèderont plus facilement au crédit et le risque de pratiques de prêt discriminatoires se réduira, notamment pour les segments plus jeunes de la population et les nouveaux entrepreneurs ne disposant d'aucune garantie.

«Nous sommes heureux de travailler sur un nouveau projet qui représente un intérêt et un engagement pour le continent africain» a observé Carlo Gherardi, Président de CRIF. «Notre expérience opérationnelle et de gestion de bureaux de crédit extrêmement positive, acquise à travers de nombreux pays du monde entier nous permet d’affirmer avec confiance que le développement de ce registre des crédits offrira des avantages significatifs au marché du crédit de Madagascar et permettra de soutenir les besoins financiers des entreprises et des consommateurs».

«CRIF s'engage à aider les prêteurs à prendre des décisions plus rapides et plus ajustées sur la base d’un profil de crédit détaillé des emprunteurs et ainsi améliorer leur gestion du risque. D’un autre côté, la mise à disposition d’un historique de crédit commercial complet fournira aux entreprises et aux consommateurs un meilleur accès au crédit » a expliqué Davide Michele Meo, Directeur du secteur des marchés directs et des ventes CRIF. «Grâce à notre solide expérience mondialement reconnue dans la fourniture d'une large gamme de solutions destinées aux prêteurs et aux entreprises, nous serons aussi en mesure de développer des systèmes de cotation personnalisés et des solutions de gestion de crédit et offrir des avantages significatifs pour estimer la solvabilité, la fiabilité et le niveau d’endettement du client».